SOMETHING

10 février 2015

La Fortuna y Playas de Guanacaste

Après avoir passé quelques jours à Cartago, nous sommes reparties en voiture pour un tour dans le nord du pays.
Au programme: La Fortuna et ses sources d'eau chaude, le tour du Lac Arenal, les plages de Flamingo et celles d'El Coco.

Nous sommes donc parties avec la voiture de location en direction de La Fortuna. Après avoir traversé San José, nous prenions la route de San Carlos en passant par Alajuela, Naranjo et ses fast food de poulet, ainsi que Zarcero et son superbe parc central.

P1010265

P1010267

P1010275

 

 

Dans les montagnes le temps est brumeux, mais dès que l'on redescend et que l'on approche l'Arenal, le ciel est de nouveau dégagé.
Le volcan est là, à découvert. On s'installe à l'hôtel et on fait un petit tour dans le village de la Fortuna.

P1010288 

Le lendemain on s'aventure à la cascade de la Fortuna, le débit est au moins 2 fois supérieur à celui observé en saison sèche, la cascade est impressionnante!

P1010304

P1010307

P1010313 

L'après-midi, nous choisissons de nous prélasser aux sources Baldi, toujours aussi agréables! Nous en profitons pour nous faire masser, c'est génial, le spa est si apaisant et les masseuses tellement gentilles. On a l'impression de goûter au paradis.

P1010331

P1010338

P1010343 

Le lendemain nous partons pour le tour du lac, malheureusement le temps est couvert et le volcan ne se dévoile pas.. Tant pis.

P1010354

P1010364

 

Nous continuons notre route vers le nord pour atteindre les plages de Flamingo et notre hôtel de marins avant la nuit. Nous arrivons pile poil pour le superbe coucher de soleil.

P1010391 P1010384

 

Le lendemain, nous partons à la découverte des plages alentours:

Bahia Potrero 

P1010394

 

Playa Danta

P1010410

P1010406

 

Playa Dantita (bien cachée)

P1010432

P1010420

P1010421 

Puis Flamingo au coucher du solei 

P1010463

 

Le lendemain rebelotte :

Playa Brasilito et son petit village tout mignon

P1010469

P1010484 P1010471

Playa Tamarindo, envahie par les touristes, on n'y reste pas longtemps

P1010479 

Playa Conchal 

P1010512

P1010517

P1010518

P1010531

 

Le jour suivant, nous décidons de partir pour les plages d'El Coco, mais avant cela de faire une petite halte à Playa Penca, magnifique et si tranquille, il n'y a personne..

 P1010555

P1010561

P1010565

P1010568

 

 

Nous arrivons à Playas del Coco, nous profitons du Father Rooster à Ocotal, puis de la plage principale d'El Coco et de son coucher de soleil.

P1010584

P1010589

P1010608 

Puis nous reprenons la route pour la capitale, nous passons la nuit dans un petit hôtel très sympa à deux pas de l'aéroport, puis je dépose Maman à son avion.

 

Posté par Lilouw007 à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 août 2014

La romeria de Cartago

Le 1er août alors que nous rentrons tranquillement de Jacó à Cartago, nous apprenons que le trajet va être plus compliqué que prévu.

En effet, la route principale rejoignant la capitale à Cartago, que nous devions emprunter, est fermée, puisque l'évènement religieux le plus important du pays est entrain de se dérouler et que des milliers, voire millions de personnes réalisent un pélerinage en hommage à la vierge de la basilique de Cartago. Ils marchent des heures, des jours et viennent de tout le pays. 

Le service de bus est donc très ralenti et nous décidons de prendre le train. Evidemment nous ne sommes pas les seules à penser à cette alternative et la file d'attente pour monter dans le train est impressionnante!

P1010251

P1010252

DSCF2967

Après une heure environ trois quarts d'heure d'attente, nous montons dans le train, nous somme plus serrées que dans le métro Parisien à l'heure de pointe, et le train s'arrête beaucoup. Le paysage est quand même sympa depuis la voie de chemin de fer et nous arrivons 1h30 plus tard à Cartago.

Les locaux veulent évidemment nous faire participer à la fête, nous décidons alors de faire le "pélerinage" depuis la maison. Nous marchons une petite demie-heure avec la foule, c'est très impressionnant. Lorsque l'on approche la basilique il y a de plus en plus de gens, certains font plusieurs heures de queue pour entrer dans l'église sur les genoux et prier, d'autres se régalent de spécialités Costa Riciennes, certains épuisés dorment sur les trottoirs. A 21h c'est le feu d'artifice, puis nous rentrons.

P1010256

Le dimanche suivant c'est le défilé de la "passation de la vierge". Sur l'avenue principale, nous sommes encore très nombreux à attendre le cortège, une voiture arrive alors, diffusant une prière que le public récite par coeur puis suit un char décoré de fleurs et de fruits et légumes locaux, au centre trône la petite statuette. Suivent alors de nombreux agriculteurs, qui prient la vierge de bénire les cultures costariciennes!

 

Posté par Lilouw007 à 23:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 août 2014

Montezuma, Jacó y Esterillos

Depuis le 23 juillet, ma mère m'a rejoint. J'ai donc décidé de lui montrer le petit vllage de Montezuma et d'aller découvrir le plages de Jacó et des alentours.

Nous sommes alors parties le samedi 26 au matin, nous avons pris un bus pour San José, puis un 2ème pour Puntarenas où nous sommes montées dans le ferry. Nous avons traversé le golfe de Nicoya pour atteindre le sud de la péninsule du même nom. Enfin, au débarcadère de Paquera nous avons pris 3ème et dernier bus jusqu'au petit village de Montezuma.

P1010014

P1010018

DSCF2775

DSCF2779

DSCF2803

J'ai alors retrouvé les petites boutiques, les sodas de comida typica, les lumières tamisées, les touristes, l'ambiance décontractée et le bruit des vagues de Montezuma!

L'hotel dans lequel nous avions réservé une chambre, ne nous avait pas attendu, et n'avait plus qu'une chambre sans fenêtre à nous proposer.. Nous l'avons acceptée pour 1 nuit et avons profité de la petite piscine, mais dès le lendemain nous avons changé d'hôtel et choisi de séjourner à Luz De Mono, un endroit très sympa, dans la jungle, tout près de la plage et avec une piscine plus grande.

P1010021

 

P1010032

P1010033

DSCF2820

La vie à Montezuma, se résume à profiter de la plage et des petits restaurants de cuisine costaricaine, bio ou méditéranéenne. Nous nous sommes bien régalées!
À cause du climat orageux, la mer était très agitée et nous n'avons pas pu beaucoup nous baigner mais la pluie nous a épargnées.

P1010024

P1010038

P1010040

P1010054

P1010052

P1010059

Le deuxième jour, nous avons marché jusqu'à la rivière et sa grande cascade, nous nous y sommes baignées. L'eau fraîche de la rivière fait le plus grand bien avec ce climat moite!!

DSCF2812

P1010084

P1010088

P1010104

Le troisième jour, nous sommes aller à Santa Teresa, de l'autre côté du cap Cabo Blanco, c'est une très belle et grande plage de sable gris clair, nous avons profité du soleil et de la baignade mais étions contente de retrouver le charme de Montezuma le soir.

P1010137

P1010143

P1010146

P1010165

Le dernier jour nous avons pris un Taxi-Boat pour Jacó dès le matin, nous avons longé la côte et aperçu un cascade se jetant directement dans la mer. Nous avons débarqué directement sur la plage à Playa Herradura et nous avons rejoint Esterillos en bus.

P1010178

 

DSCF2907

DSCF2920

DSCF2930

DSCF2935

P1010245

À Esterillos, nous nous sommes installées dans notre superbe hôtel Walt Paraiso. Dans cet hôtel il y a tout ce qu'il faut (piscine, jaccuzi, climatisation, petit-déjeuner, internet etc..) sauf des clients. En effet, en pleine semaine en basse saison nous étions peinardes!!

Le village nous a fait la même impression, vide, presque mort. Seuls quelques surfeurs viennent profiter des vagues l'après-midi et quelques locaux se promènent dans les rues non goudronnées..

 

Nous avons quand même trouvé un petit bouiboui servant de délicieux casados et un repère de Gringos pour boire du coca et manger des calamars frits!

 

J'ai dévoré mon bouquin!

Après 2 jours, nous sommes rentrées à Cartago en passant par Jacó et San José, c'était le jour du plus grand pélerinage du pays, mais ça c'est une autre histoire... ;)

 

Posté par Lilouw007 à 02:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juillet 2014

J'irai ou j'irai pas? Chirripó

Le week-end dernier, je suis partie, comme prévu depuis quelques semaines, avec Dayana et Junior mes anciens collègues du TEC pour le trek du Chirripó, qui est le mont le plus haut du Costa Rica (environ 3800 mts).

Je prépare alors mes affaires le mardi. Je prends le strict minimum, mais prévois tout de même de quoi affronter des températures en dessous de 0°C pour la nuit dans le refuge.

La première étape du voyage est de se rendre au village de San Gerardo de Rivas, où se trouve l'entrée du parc et le départ de la randonnée. Nous prenons donc le bus mercredi matin, nous traversons les montagnes et le Cerro de la Muerte où il fait quelques 15°C. Un changement et une escale de 3h nous attendent à San Isidro del General, où nous profitons d'un petit restaurant délicieux au terminal des bus et du supermarché du coin pour acheter de quoi manger pendant la randonnée. Le second bus, empreinte une toute petite route sinueuse et grimpe dans la montagne, il met environ 1h30 pour parcourir les 19 kms jusqu'à San Gerardo.

Là haut, les nuages sont proches, Dayana et Junior vont alors directement nous inscrire pour la randonnée du lendemain. Je les attends au centre du village, entre l'épicerie, l'église et le terrain de foot. Ils reviennent environ 30 minutes plus tard, et la malchance du week-end commence.. Le parc est fermé pour maintenance, aucune information sur internet ni par téléphone pour nous mettre la puce à l'oreille, nous sommes donc venus pour rien (ou presque), puisque dans ce village il n'y a pas grand chose d'autre à faire. 

Nous décidons quand même d'y passer la nuit, puisque de toute manière nous n'arriverons pas à regagner Cartago le jour même.

Nous nous installons dans l'hôtel atypique "Roca dura", où les chambres sont construites dans la pierre et nous dînons dans un restaurant/élevage de truites. Le propriétaire propose de les pêcher soi-même. Je pêche donc la première truite de toute ma vie en un temps record (quelques secondes). La chance du débutant sûrement.. Le poisson est très bon, accompagné de frites, de riz et de crudités, ainsi que d'un jus de fruit, il ne nous coûte que 4,50 euros chacun!

Dans la soirée, nous décidons de ne pas rentrer bredouilles à Cartago, mais de nous rendre à la plage de Uvita et au parc national Marino Ballena pour profiter des 2 jours supplémentaires que nous avions prévus de passer ensemble.

Le jeudi, le premier bus pour repartir de San Gerardo part à 11h30, en attendant on se promène le long de la rivière. Le soleil est parfait, il fait frais le long du cours d'eau et il n'y a personne. On est peinards!! 

On attrape le bus, on fait de nouveau escale à San Isidro puis on attrape un bus pour Uvita.

On arrive à destination de nuit et sous la pluie, on décide alors de rester dans l'hôtel le plus proche de l'arrêt de bus. C'est très propre, mais sans charme.

Avant de manger et d'aller se coucher, on décide de se rendre à pied au bord de mer, on suit donc les indications des passants et on marche dans le noir, sur une route en terre pendant presque 1h, pour se retrouver face à l'entrée du parc national, fermée car il est déjà 20h. L'ambiance ne me met pas à l'aise, j'ai chaud dans mon jean et l'endroit est désert.
On rentre, on grignote devant la télé et on va se coucher, il fait bien chaud surtout dans mon pijama à manches longues et sans climatisation...

Le lendemain, on reprend le même chemin pour la plage, mais de jour : c'est beaucoup plus agréable! Il y a quand même 3km à parcourir, et le soleil tape, je me sens un peu faible, mais on arrive au parc et c'est magnifique!

La très grande plage sauvage bordée de cocotiers me redonne le sourire!
On longe la mer et on s'installe près des arbres, malheureusement la chaleur est étouffante et nous n'avons plus d'eau. J'ai du mal à expliquer pourquoi je ne me sens pas bien. Je pense même rentrer à Cartago le jour même, car l'endroit ne me plaît pas, mais j'essaie de me convaincre que tout va bien. C'est alors que j'entends un bruit de branche qui craque derrière moi, je me demande ce que c'est, j'imagine un singe ou un raton laveur qui va venir me piquer la nourriture.. Pour ne pas risquer de me faire mordre, je me lève, m'éloigne un peu de nos sacs et me retourne.. Et là, je me retrouve face à un jeune homme armé d'un couteau, qui, en ce qui me semble plus rapide qu'1 seule seconde, arrache nos sacs et repart en courant dans les bois, je crie au secours et je pleure en comprenant que c'est trop tard et qu'il a pris toutes nos affaires.. 

La peur me fait trembler et pleurer pendant quelques secondes, puis rapidement c'est la colère qui me gagne, nous rejoignons directement l'entrée du parc, je grogne et gronchonne tout le long de la plage.. Je n'ai plus rien, plus d'argent, plus de carte de crédit, plus de passeport, plus de portable, plus d'appareil photos, plus de clés, ni même de lunettes de vue.. A l'entrée, le garde appelle la police et l'aide des villageois me surprend, tous nous proposent de nous aider, ils nous payent de la noix de coco fraîche, des appels téléphoniques et nous prêtent leur connexion internet pour prévenir nos proches.
On attend environ 1h, puis la police nous emmène au poste où je décris la scène, j'appelle en France et l'ambassade, je comprends que je vais devoir réaliser un paquet de démarches pour tout règler..

Le temps passe et il est déjà trop tard pour rentrer à Cartago. Heureusement, contrairement à moi, Junior et Dayana réussissent à tirer un peu d'argent, de quoi manger et payer l'hôtel.

Le soir, dans l'hôtel j'ai du mal à dormir, malgré la fatigue, lorsque je ferme les yeux, je vois des couteaux et des visages violents.. Je commence à peine à me calmer lorsque je sens, que mon lit bouge, comme si quelqu'un l'attrapait pour le secouer.. Je pose ma main sur le mur, il tremble.. Mon premier tremblement de terre.. Décidemment, je n'arriverai pas à dormir..

Le lendemain matin, le bus est à 9h, enfin il paraît, à l'arrêt de bus c'est une toute autre histoire, le prochain bus n'est qu'à 14h. Je crève de chaud et ma patience est au plus bas.. Le bus arrive enfin, mais il n'y a pas de place assise, mes bras me maintiennent debout tant qu'ils peuvent pendant les 2h de trajets dans les montagnes.. Puis encore 2 autres heures pour rejoindre Cartago, il est 18h quand j'arrive à la maison, je suis au bout du rouleau, je m'écroule dans les bras d'Ana, qui est là et qui m'attend avec un café bien chaud! J'ai l'impression de me réveiller d'un cauchemard, je suis épuisée..

Voilà, vous comprendrez qu'il m'est impossible de mettre des photos dans cet article, puisque mon appareil photo fait partie de mes affaires disparues..

Posté par Lilouw007 à 03:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juillet 2014

Montezuma

Bueno, après quelques mois d'absence me revoilà sur ce blog.

Je suis de nouveau au Costa Rica et ai de nouveau plus de temps pour écrire.

Je vais donc d'abord en profiter pour vous écrire un peu au sujet du dernier petit voyage que j'avais fait la dernière fois (en janvier 2014) et que je n'avais pas eu le temps de raconter ici.

J'étais partie seule à l'aventure, avec comme destination le village côtier de Montezuma, tout à fait au sud de la péninsule de Nicoya.

Tout d'abord, le voyage pour se rendre sur place est très long: 3h30 de bus, 1h30 de ferry et à nouveau 2h de bus.. Mais l'endroit vaut largement la peine, puisque à présent c'est pour moi l'endroit le plus agréable pour se reposer et profiter du calme au Costa Rica.

P1080305

P1080312

 

Le village est minuscule, un petit supermarché pour s'approvisionner, quelques bars et restaurants, des hôtels et plusieurs grandes plages de sable fin et brûlant.

Le premier jour, j'ai profité du calme et de la plage.

P1080322

 

P1080339

P1080336

P1080324

P1080329

P1080351

 

Le deuxième jour, je suis partie à la découverte de la cascade de Montezuma, à quelques centaines de mètres du village sur la route de Cabuya, il suffit de s'engager dans un petit sentier et de suivre la rivière jusqu'à découvrir la cascade, très haute et du haut de laquelle se jette quelques ticos un peu fous.

P1080367

P1080374

P1080392

Puis le troisième jour, je suis allée, accompagnée d'un guide, à la réserve nationale de Cabo Blanco. C'était une superbe promenade de deux heures dans la jungle, nous avons croisé des singes, des lémuriens et autres petits animaux sauvages. Au bout du sentier, je découvre une superbe plage déserte. Sable blanc, eau turquoise et personne! Le guide partage une pastèque et quelques gâteaux. Il trouve un vieux filet de pêche et me fabrique un hamac. On se baigne dans une eau parfaite avant de reprendre le sentier dans l'autre sens pour ressortir du parc. Et je reprends le bus en direction de la maison, après 8h de trajet j'arrive à la maison exténuée et à la fois super reposée grâce au calme. 

P1080424

P1080428

P1080433

P1080434

 

P1080432

P1080441

P1080443

 

P1080437

P1080448

P1080450

 

Posté par Lilouw007 à 01:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 janvier 2014

Petit tour dans les montagnes

A peine quelques jours après le départ de ma famille, je décide de partir quelques jours dans la région de Palmares, du volcan Arenal et de Monteverde.

Je pars alors avec ma collègue du TEC, Dayana en bus pour Candelaria de Palmares où vit sa famille et où elle m'a invitée à passer la journée. Palmares est une toute petite ville tranquille sur l'Interamericana à 1h au nord de San José, il y fait beau et chaud. On continue vers le village de Dayana où on arrive vers midi, le repas nous attend. Sa mère est entrain de me coudre une robe traditionnelle, on joue avec ses neveux et nièces fascinés de savoir que j'ai déjà vu la tour Eiffel. On se promène dans le jardin fruitier de ses grand-parents. C'est très apaisant, la nature est très belle, pleine de fleurs de toutes les couleurs. Le soir on va se promener dans les hauteurs, on aperçoit alors toutes les lumières de la vallée d'Alajuela dans la nuit!

P1080017

P1080018

P1080022

P1080025

P1080029

Le lendemain, on part en bus, pour Sarchí, ville d'artisanat du bois, où se concentrent les derniers fabricants de meuble du pays. Je passe devant Zarcero, mais pour éviter d'y rester coincée une nuit, je ne préfère pas descendre du bus. Je passe par Cuidad Quesada, et enfin j'arrive à la Fortuna vers 20h.

Je rejoins l'auberge de jeunesse où j'ai réservé une chambre, je vais me chercher à manger et je prépare le programme des jours qui suivent.

P1080034

P1080040

P1080043

Pour mon premier jour à La Fortuna je décide d'aller voir la cascade du coin, haute de 70m elle est très impressionnante et l'endroit est très joli, certains s'y baignent! Puis je flâne dans le centre jusqu'au soir.

P1080052

P1080055

P1080070

Le jour suivant je pars toute la journée pour un "tour" organisé, celui-ci commence par l'ascension du Cerro Chato, ancien volcan dont le cratère est aujourd'hui rempli d'un lac vers vif! La montée est rude.. Mais la vue est superbe. Tout en haut on aperçoit même l'Arenal de côté qui hésite à se découvrir et nous laisse sur notre faim.. On rejoint le lac où on pique-nique, en quelques minutes l'endroit se rempli complètement de nuages, on ne voit pas à plus de 10 m de nous. On redescend, les genoux prennent un coup..

En bas on se promène dans le parc du volcan, malheureusement les nuages le recouvrent complètement, on voit une autre cascade, on passe au musée puis on reprend le bus en direction d'une rivière d'eau chaude. Sur le route le guide s'arrête pour nous montrer une petite grenouille, toute jolie. On se relaxe alors dans cette source thermale naturelle puis on nous reconduit à nos hôtels respectifs. Le soir je vais au restaurant avec le couple de suèdois qui avait fait la randonnée et je me couche épuisée.

P1080073

P1080085

P1080098

P1080101

P1080112

P1080135

P1080143

Le vendredi à 8h30, le bus vient nous chercher pour nous emmener à l'embarcadère du bâteau pour la traversée jusqu'à Monteverde, je fais alors connaissance avec deux françaises, la traversée ne nous permet malheureusement pas la superbe vue promise sur le volcan, encore ces fichus nuages..! Et la pluie de la veille empêche notre second bus de nous emmener par le chemin habituel, celui-ci fait un détour de 3h.. On arrive donc à Monteverde il est déjà 15h et cela ne vaut plus la peine d'entrer dans le parc national, malheureusement, j'ai déjà réservé une promenade à cheval et mon bus retour pour le lendemain, je ne verrai donc pas la forêt de nuages.. Ca me donne une raison de plus pour revenir!

P1080170

P1080174

Avec mes deux nouvelles compatriotes, on décide quand même de se faire une petite promenade dans les alentours, on trouve alors un arbre un peu particulier, dans lequel on peut entrer et grimper, puis on se retrouve face à un superbe coucher de soleil sur le pacifique et la péninsule de Nicoya (qui se situe quelques 100 km de nous!!)... On retrouve un japonais de l'hôtel de La Fortuna et on décide de dîner tous ensembles. Il nous raconte que cela fait 3 mois qu'il voyage, il est arrivé au Mexique, est passé par le Guatemala, El Salvador, Honduras, le Nicaragua et le Costa Rica, il s'envole plus tard pour la Jamaïque avant de rentrer au Japon..

P1080182

P1080209

P1080223

Pour mon dernier jour du périple, j'ai donc rdv dans un centre équestre non loin de là et nous partons pour 3h de ballade tranquille à cheval, dans les montagnes. Les paysages sont très beaux et on passe même par une cascade qu'on dirait presque secrète, je retourne au centre du village, je mange un excellent burrito de chez Taco Taco, puis je file prendre le bus. A 20h je suis de nouveau à Cartago et j'ai mal partout (le trek, le cheval et les 6h de bus ne font pas bon ménage..)

P1080227

P1080236

A bientôt pour de nouvelles aventures!

Posté par Lilouw007 à 22:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 janvier 2014

Noel en famille, au Costa Rica

Et oui, pour Noël ma mère et ma soeur sont venues me rejoindre dans mon petit paradis!

Après la journée d'attente la plus longue de ma vie, je suis donc partie avec Jose-Luis à l'aéroport pour les accueillir, nous les avons attendu deux trèèès longues heures et elles sont enfin arrivées, exténuées mais contentes!

Le 24 décembre (premier jour) nous avons donc fait un petit tour dans Cartago pour leur montrer mon cadre de vie, l'hopital, la basilique, le parc central et les ruines, le marché.. Nous en avons profité pour finaliser les courses pour le repas de Noël.

DSCF2458

DSCF2470

DSC02289

Le soir, nous avons commencé le repas par le traditionnel foie gras français, qui a été bien apprécié d'Ana, Jose-Luis et Sirleny, puis nous avons mangé un plat principal plutôt Costa-Ricien cette fois, des côtes de porc en sauce aigre douce accompagnées de riz, haricots noirs, salade et crudités.

Nous avons ensuite ouvert tous les cadeaux, et nous avons tous été très gâtés.. Boucles d'oreille, serviette de plage, tee-shirt. Tout aux couleurs du Costa Riva, encore pleins de souvenirs à ramener..

DSC03482

DSC02301

Le 25 nous avons été invitées par Patricia pour aller faire un tour en voiture dans la vallée d'Orosi, la journée a commencé par une petite visite du TEC, puis nous avons été à un premier point de vue sur la vallée où nous avons bu un jus de fruit et grignoté quelques spécialités.

Nous avons continué notre chemin vers l'église d'Orosi (de l'époque coloniale), puis nous avons pu faire le tour de la vallée en passant par les champs de café et par le barrage. Nous avons pris un verre au bord du lac et nous avons rejoint Cartago où nous avons mangé tous ensembles au restaurant!

DSC02304

DSCF2503

DSC02348

P1070850

DSC02371

P1070853

Le 26, nous sommes partis avec Ana, Jose-Luis et Sirleny pour la capitale où se déroulait un des plus importants défilés de chevaux du pays. Nous avons aperçu l'un des candidats à la présidentielle (le vote aura lieu le 2 février). Mais nous ne sommes pas restés très longtemps, car cela ne nous a pas beaucoup plu. Les chevaux étaient entassés sur le circuit du défilé, ils paraissaient nerveux et stressés.. Nous avons donc préféré aller nous promener dans le marché d'artisanat, manger dans un restaurant typique, puis passer devant quelques édifices importants: l'assemblée nationale, le musée national et le théatre national, puis nous sommes rentrés. Le soir Jose-Luis, Sirleny, Daphné et moi sommes repartis pour la capitale, nous avons fait découvrir, la calle de la amargura, la california et même la fête foraine de Zapote à ma soeur puis nous sommes rentrés bien fatigués..

P1070862

P1070864

DSC02402

DSCF2547

P1070865

P1070867

P1070872

DSCF2564

Le vendredi, nous nous sommes levés tranquillement, le temps était superbe, nous avons donc décidé d'aller au volcan Irazu. Sur la route le panorama est magnifique, on atteint d'abord la hauteur des nuages puis on les dépasse. On a attendu un moment à l'entrée, et oui nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée et ici, le nombre de visiteurs est limité dans les parcs nationaux, pour faire entrer une voiture, une autre doit sortir.. On est enfin arrivés au sommet et c'est magique. Le ciel est très dégagé, nous sommes au dessus d'une mer de nuage et sous un ciel bleu vif. On aperçoit la mer des caraïbes et le pacifique en un coup d'oeil, et on a une vue dégagée sur le volcan Turrialba en éruption! C'est exceptionnel! On pique-nique alors la tête dans les nuages et on redescent tranquillement.

DSC03525

P1070875

DSC02419

DSC02423

Maman et moi nous dépêchons un peu car nous devons aller chercher la voiture de location à l'agence de San José, mais c'est une série de péripéties qui nous attend.. En effet, l'agence National Car Rental (que je ne recommande sûrement pas après cela), n'avait pas de voiture à nous proposer, malgré ma réservation, avec mail de confirmation et tout ce qu'il faut.. Il s'avère qu'ils font plus de réservations qu'ils n'ont de disponibiltés.. Trouver alors une autre agence pouvant nous louer une voiture, un 26 décembre à 18h30 au Costa Rica c'est mission impossible. C'est donc après 2h de recherches que nous rentrons bredouilles à la maison. Pour aller à la plage, il faudra prendre le bus..

Le samedi on décide alors que Sirleny et moi prendrons le bus, alors qu'Ana, Jose-Luis, Daphné et Maman iront avec la voiture de la famille. On se retrouve tous à Puerto Viejo dans l'après midi, où il fait beau et chaud, que c'est bon l'air de la mer!

On aménage dans la maison de location, et on profite de cette première journée pour aller goûter l'eau de Punta Uva, mais il fait déjà nuit, on mange alors les restes du repas de Noël et les jeunes nous décidons d'aller boire un verre au centre de Puerto Viejo!

Pour notre première vraie journée à la plage, nous décidons de profiter de la plage la plus proche: Punta Uva. Magnifique plage, avec à l'extrémité sud, l'embouchure d'une rivière formant une petite lagune où on se relaxe tranquillement. On mange dans un restaurant libanais l'un des meilleurs kebab de notre vie puis je décide de profiter du calme de la maison et du jardin alors que tous vont faire quelques courses et flâner le long de la mer et des boutiques de souvenirs du centre. Le soir Jose-Luis nous fait même des crêpes héhé!

 P1070881

DSCF2593

P1070892

P1070897

P1070899

DSC03576

Le 2ème jour, réveillés par le chant du toucan dans le jardin, nous décidons d'aller à Cahuita, malgré le ciel menaçant.. Nous arrivons sur place, et sommes enchantées de rencontrer un paresseux, des ratons laveurs, des singes et d'autres animaux sauvages, nous nous installons à une table pour pique-niquer et nous profitons du calme des lieux. Cette plage aussi comporte une lagune à l'une de ses extrémités et l'eau est calme, la baignade est très agréable. 

DSC02495

DSCF2620

DSC02501

DSC02514

DSCF2630

On rentre à la maison, on mange un morceau puis on décide d'aller tous ensembles boire un cocktail dans un bar loufoque du centre de Puerto Viejo.

 P1070956

Le 3ème jour, nous décidons d'aller à la découverte de Manzanillo, dernière plage accessible en voiture avant la frontière avec le Panama quelques kilomètres plus au sud. C'est superbe! Je crois que ça y'est j'ai trouvé mon endroit préféré, Manzanillo a dépassé Cahuita dans mon classement personnel! C'est une enfilade de petite criques, dans lesquelles on peut faire de snorkelling et apercevoir des poissons de toutes les couleurs au bord de l'eau, puis on peut escalader un peu les rochers et se retrouver sur une avancée de la falaise depuis laquelle on a une vue sur un rocher avec un arbre solitaire et une crique de sable jaune.. Il n'y a presque personne malgré la saison haute. Il est 17h, en France minuit, 2014 commence, j'imagine les embrassades de "Bonne année", et je suis là, allongée sur le sable, je me rend à peine compte de la chance que j'ai...

DSC03614

P1070969

P1070972

DSC03624

P1070977

DSCF2670

P1080002

P1080007

Le soir nous allons au restaurant Chile Rojo, je me régale d'un plat de sushis et d'une piña colada, puis nous décidons de passer la soirée dans un des bars branchés du centre, où on assiste de très près à un feu d'artifice sur la plage au moment du passage à 2014, on discute, on danse et ce jusque tard, on aperçoit presque le lever du soleil.

Puis le lendemain c'est déjà le retour, il faut tout ranger et à 13h nous prenons la route vers la capitale.

Il est environ 19h lorsque l'on arrive à l'hôtel de l'aéroport où nous allons passer une nuit! A 8h le lendemain, je laisse Daphné et Maman a l'aéroport, la gorge serrée. C'est un mélange de joie d'avoir pu leur montrer ma nouvelle vie, de tristesse de les quitter à nouveau pour 5 semaines et surtout d'apréhension, et oui dans un mois ce sera à mon tour de passer ces barrières, de recevoir mon droit de sortie et de quitter ce petit paradis..

Posté par Lilouw007 à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 décembre 2013

"T'as vu Lisa, c'est le paradis mon pays?" - Guanacaste

Oui on peut dire ça, c'est le paradis, ou en tout cas c'est tout comme, je m'explique:

Ce week-end de 4 jours, ma maître de stage, m'a emmenée en vacances avec ses 2 enfants, Carla et Manuel.

On a donc pris la route jeudi matin à 5h direction le nord de la côte pacifique. Direction Playa Hermosa dans le Guanacaste. A 7h on aperçoit l'océan Pacifique, on s'arrête alors prendre le petit déjeuner dans un très joli restaurant au bord de la route et de la mer. Je commande des oeufs à la sauce tomate, sans trop savoir ce que j'allais recevoir, et me voilà avec une sorte de soupe de tomate, avec du poulet, du jambon, des oignons etc.. et des oeufs pochés dans le fond, un délice!

P1070393

On continue notre chemin sur l'Interamericana, la température commence à grimper, puis on arrive à 11h30 à Liberia, capitale toute mignone de la province de Guanacaste, on boit un jus de fruits mixés et on fait quelques courses au marché pour les 3 jours que l'on s'apprête à passer à Playa Hermosa.

P1070409

P1070411

P1070413      P1070415

 

A 13h, nous arrivons à la résidence où nous allons séjourner les 3 jours et je suis bluffée! C'est superbe, une énorme piscine bien fraîche nous attend, il n'y a personne, un grand soleil, une petite brise, la sensation de paradis commence.. 

Je profite donc de la piscine pour faire quelques longueurs et réaliser la chance que j'ai d'être là. Puis on se dirige vers la plage, Playa Hermosa, magnifique plage de sable gris avec énormément de végétation, chacun peu s'installer entre les arbres pour profiter de tranquillement du paysage et du coucher de soleil qui se prépare. Chaque seconde les couleurs changent, et le soleil s'en va petit à petit. L'ambiance est super tranquille, on a même le droit à une démonstration de surfeurs. Génial!

P1070433

P1070436

P1070441

P1070454

P1070471

 

P1070488

P1070493

P1070498

P1070509

P1070521

 

P1070527

 

On rentre tôt, je refais un petit plongeon dans la pisicne, on se fait à manger. Le ciel est plein d'étoiles! Incroyable. Puis on se couche rapidement, bien fatigués de cette première journée.

Le lendemain, Patricia veut me montrer sa plage préférée: Playa Panama, mais sur le chemin des panneaux indiquent PLaya Buena et Bonita, on décide alors de faire nos curieuses et on découvre une jolie plage de sable blanc, qui me fait penser à notre chère Bretagne, la chaleur en plus. Il n'y a personne, c'ets très reposant.

 

P1070546

P1070549

P1070551

P1070552

 

Puis on arrive à Playa Panama, une plage avec pleins d'arbres, c'est très agréable. Là encore, pas un chat. On est tranquilles, malheureusement la baignade est déconseillée car il y a des petites méduses urticantes.. Je me contente donc de longer la mer et de profiter du paysage et du climat.

P1070557

P1070573

P1070586

P1070588

P1070595

 

Puis on retroune à notre hôtel et on prend la route pour le village d'El Coco où Carla va arriver avec le bus. On déjeune dans un restaurant magnifique, les pieds dans la sable la vue sur la mer. Je commande des crevettes sautées, c'est un délice, la température est idéale, de nouveau une sensation de paradis.

P1070605

P1070610

P1070611

P1070613

P1070614

Je m'achète mon super nouveau jouet: une pochette imperméable, dans laquelle je glisse mon appareil photo pour prendre des photos sous l'eau. Bon le résultat est plus ou moins satisfaisant, mais on arrive à faire quelques photos rigolotes. On profite ensuite du calme de Playa Ocotal. Petite plage au sable noir et doré, c'est très joli, on se baigne dans l'eau bien fraîche. Puis on profite du coucher du soleil à Playa del Coco et on rentre tranquilelemnt à l'hôtel où on se couche tôt, car demain nous allons faire du snorkelling à 7h du matin!

P1070624

P1070645

P1070655

P1070676

P1070684

 A 7h nous sommes donc sur la plage de Panama prêts à embarquer avec Gilbert qui va nous faire découvrir 2 récifs de corail, le premier se trouve aux abords d'une plage complètement déserte, l'endroit est superbe! On plonge après à peine quelques instants, on rencontre une famille de poisson trompête, une étoile de mer, et plein de poisson de toutes les couleurs.

P1070701

P1070709

P1070722

P1070725

P1070737

Puis au second point de snorkelling, on rencontre des oursins, des poissons colorés et un poisson tout mignon. Tout gonflé, étrange..

P1070784

P1070795

P1070818

 

Puis on décide de retourner à l'hôtel, on profite de la piscine et on passe l'après-midi à Playa Hermosa, qui porte toujours aussi bien son nom. On rencontre d'ailleurs une famille de singes (hurleurs?) sur le chemin, les mères portent leur bébé sur leur ventre, adorables!

P1070843

Le soir on décide d'aller manger dans un restaurant chic d'El Coco, je commande alors le poisson du jour avce une sauce mangue piquante, c'est délicieux! On s'endort tôt et le lendemain c'est déjà le retour. 

P1070845

P1070847

 

Sur la route du retour, un magnifique arbre de Guanacaste, symbol national:

P1070848

 

Pleins de soleil sur la peau, de couleur dans les yeux et de saveurs  sur la langue qui me restent de ces 4 jours au paradis..

 

Posté par Lilouw007 à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 décembre 2013

C'est bientôt Noël, et le Festival de la luz..

Depuis le mois de décembre, le temps s'éclairci, il  y a plus de soleil.

P1070306


L'autre jour j'ai donc eu la chance de voir le volcan Turrialba en éruption. C'est pas très impressionnant, mais si si, il crache bien un peu de cendre!

P1070292


Les couchers du soleil sont magnifiques.

P1070334

C'est bientôt Noël, on a donc été avec Carla, faire les cadeaux dans le boutiques pas chères de San José. C'est un monde à part, où la contre-façon est reine.. On s'est arrêtées manger au marché central de San José, où, entre autres loufoqueries, nous avons trouvé un marchand de plantes magiques, elles peuvent soigner toutes les maladies du monde..

P1070346

P1070350

 

Et puis, ce week-end c'était le festival de la luz (de la lumière). C'est un défilé de chars décorés et lumineux dans la nuit.

Le samedi le défilé a lieu dans le centre de San José, nous nous y sommes donc rendues avec Ana, mais nous avons été un peu déçues.

Officiellement le défilé commençait à 18h, à 18h30 lorsque nous sommes arrivées, il y avait une foule incroyable, certains arrivés depuis le matin. Nous avons eu du mal à nous trouver un endroit où nous installées pour voir le "spectacle". Sans attendre, nous avons vu passer quelques voitures décorées aux couleurs des grandes marques du pays, pour faire leur publicité, puis plus rien pendant 1h15..

14122013244

14122013247

(La qualité des photos est médiocre, car sans batterie j'ai du les prendre avec mon téléphone)

Enfin à 20h, le défilé a "commencé", en tout cas c'est ce qu'on a supposé puisque sont passées devant nous une farandole de véhicules de police de tous les types, moto, scooter, quad, pick-up, 4*4, camion, bus etc etc..

Nous avons alors vu les joueurs de la sélection nationale de football et leur entraîneur Pinto, venus prendre un petit bain de foule avant de s'envoler pour le mondial au Brésil.

Un groupe de patineurs, qui nous ont fait quelques figures en rollers.

Puis enfin, sont arrivés les chars décorés, plus kitsch que jamais.. Représentant des mondes féériques genre barbie sirène et les dauphins roses, ils crachaient une sorte de samba qui nous remuait l'estomac.. Je me suis presque sentie au carnaval de Rio..

14122013257

14122013264

14122013265

Puis plus rien, et nous avons attendu jusqu'à 21h30 en vain.. Le froid (18°C) et les maux de dos et de pied ont vaincu notre patience et nous avons décidé de quitter les lieux. Puis j'ai retrouvé les amis de Sirleny dans un bar la Calle de la Amargura. Ils m'ont tous dit qu'ils avaient laissé tomber depuis longtemps le festival de la luz et que c'était plus facile de voir les chars à la télé..

Dimanche soir j'ai quand même voulu aller voir celui de Cartago, et encore une fois ça n'a pas été super..

La place centrale était toute décorée, c'était assez joli.

P1070359

Cette fois pas d'attente, pas trop de foule ni de mal de dos. Mais aucun chars lumineux n'étaient au rendez-vous... C'était un simple remake du défilé du 15 septembre: les mêmes groupes, les même instruments, seules les tenues, alors vertes et rouges changent. Tambours, maracas et xylophone nous ont donc joué "Vive le vent", "Petit papa Noël" et autres morceaux du moment.

P1070377

Puis a suivi un défilé de motos et de voitures tunées, les kékés étaient de sortie.

Qui a les plus grosses enceintes dans sa voiture? Qui a les lumières les plus cools sous sa voiture? Qui envoie ses gaz d'échapements par les côtés?
Réjouissant..

P1070378

P1070380

P1070382

P1070383

Plus tard quelques vidéos pour vous rendre compte de l'ampleur de la chose..

 

 

Posté par Lilouw007 à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 décembre 2013

Cahuita

Ca fait un moment que je n'ai pas écrit, et non ce n'est pas parce que je suis débordée de travail, bien au contraire, mais plutôt parce que je ne suis pas partie en vadrouille depuis tout ce temps.

Mis à part la qualification de la France au mondial, évènement très suivi ici, les préparatifs de Noël, le froid (15°C) et les couchers du soleil typiques de décembre, l'anniversaire d'Ana avec toute la famille et des sorties shopping ou ciné, je n'avais pas grand chose à raconter.

Le marché et ses marchands de Noël

P1070222

Mais ce week-end avec Sirleny et son ami Helberth, on est allés à Cahuita, sur la côte caraïbe, où je suis déjà allée avec mon professeur lors de notre périple à Talamanca. Le samedi il y avait une soirée organisée par un couchsurfer à laquelle on était invités et on en a profité pour passer 2 jours à la plage.

On est donc parties samedi matin à 6h30, mais cette fois, pas en bus, avec une voiture de location, ce fût d'ailleurs toute une histoire.. (Problème de permis international et de caution payable par carte de crédit), après 1h de négociation au bureau de l'agence de location, ils nous laissent partir, au volant d'une petite suzuki miniature et je m'élance dans les rues bondées du centre de San José, c'est pas évident. Les taxis me klaxonent car je ne vais pas assez vite, les piétons se jettent presque sous mes roues, enfin une fois sortis de la ville, ça va beaucoup mieux.

P1070224

On traverse le parc national Braulio Carrillo, très humide, il fait 10°C de moins que dans San José, il pleut et il y a de la brume. Puis on continue notre route vers Cahuita, la chaleur revient et on arrive à destination, il est 13h.
On profite de la plage et de la baignade, on mange notre pique-nique habituel: pain et thon. Un jolie arc-en-ciel vient égayé la fin de la journée, la nature est impressionnante. On entend les singes. Je fais connaissance avec un péroquet et essaye de lui apprendre le français, en vain...

P1070237

P1070241

P1070262

La lora de cahuita:

http://www.dailymotion.com/video/x17x505_la-lora-de-cahuita_travel

P1070266

P1070271

Avant de repartir, une petite frayeur: la voiture ne veut pas démarrer.. Il n'y a plus de batterie, heureusement en quelques minutes on trouve quelqu'un pour nous aider et on peut se rendre à la soirée couchsurfing, il y a des anglaises déjantées, des italiens, des allemands, un français, des argentines (à l'accent incompréhensible) et bien sûr quelques ticos, ça me permet de réviser un peu mon anglais et mon allemand avec toutes ces nationalités! On danse jusqu'à tard comme à notre habitude.

P1070275

Le lendemain, on va voir le match de football Saprissa - La liga (les deux plus grandes équipes du pays) dans un bar en prenant le petit déjeuner, puis on retourne à la plage pour profiter du soleil et du calme. On déguste un Rice and beans (plat typique de la côte caraïbe, mélange de riz, haricot rouge et lait de coco), puis on reprend déjà la route pour San José et Cartago!

P1070279

P1070282

Ah quel bonheur de pouvoir conduire et aller où on veut! Et puis, je pense que Cahuita est l'un de mes endrotis préférés pour l'instant, la plage est superbe et l'ambiance est très tranquille!

Posté par Lilouw007 à 06:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]